Wednesday, February 10, 2010

Vaiku Mood



Par maître Piotrevski

Pernambouc zouk moi ton souk
Tzigane moi ta ballade
Vibrato mes boyaux
Colophane moi diaphane
Ton velours sans retour

7 comments:

Marc de Gondolfo said...

piotrevski said...
oui, petit scarabée ? je t'écoute ?

2:04 AM

anaka said...
magnifique moment... érotique et fort,
merci.

1:56 AM

Arthémisia said...
Ce moment est plus que magnifique. C'est LA course, the one, l'emballement, le frénétique embrasement du trajet qui conduit de soi à l'autre.
..Et la musique qui s'emporte, qui galope, qui s'enthousiasme, qui se passionne, et porte au loin ce regard si prégnant, et ce corps qui se gonfle vient nous prendre nous aussi par toute la surface de notre rétine et nous fait vibrer de plaisir.
Merci Gondolfo pour ce ravissement.
Arthémisia
(transfuge de chez Bleuvirus, de chez Alex...)

12:28 AM

JGLR said...

Magnifique stimulant vibrant! presque érotique c'est à s'amouracher de saturation

Cécile Delalandre said...

Après ce long et magnifique silence, voici l'acalmie! Envoûtante! Maître Piotrevski sur le violon de Lajko .. et puis les lianes entortillées de vos mots "danses" autour d'un récif d'un noir désir! que de voluptés!
Que dire? Superbe encore, Marc! *_*

Véra S. said...

C'est vrai que c'est saisissant, mais que fais-je ici ?

ellesurlalune said...

On dirait le monde dans les yeux

Caritate said...

En toute honnêteté, je déplore ces quelques vers sous la vidéo. Pardonne-moi pour être aussi abruptement franche.

esperance25@voila.fr said...

impressionnant tu sais nous faire vibrer à chaque post, superbes instants !

bon week end de Paques

je reviens progressivement sur ce blog
merci de tes passages sur soleil sucre