Tuesday, November 24, 2009

Silences

Il est des silences plus assourdissants
Que le vagissement de mille olifants.

Il est des silences lobés au coeur intérieur
Qui lancent leur sourdine en fa sol mineur.

Il est des silences hors jeux de patience
Qui pendent court au gibet l'absence.

Il est des silences qui avivent le nerf.
Il est des silences à langue de vipère.

Il est des silences.
Qui lancent.
Il est.

26 comments:

Un ange passe said...

je suis ravie de ne pas avoir attendue 3 longs moi pour vous lire...
J'ai ce silence si multiple, tantôt caresse, tantôt monstre dévastateur et bien encore.
pas aussi bien écrit mais tout aussi expressif, après lecture le message doit s'auto-détruire :
http://angelsjazz.blogspot.com/2009/02/ecoutez-ce-silence.html

Anna de Sandre said...

J'ai un faible pour les silences qui pendent au gibet d'absence.

Anonymous said...

beaucoup appris

soleil sucre said...

j ai beaucoup aimé

et surtout les silences lobés au
coeur intérieur

ravie que ce silence se soit rompu

bises et bonne semaine à toi

Marc de Gondolfo said...

@ anonyme : Ah ?

Cécile Delalandre said...

Vos silences me font comme une douce musique sur la portée de ma présente errance, (désespérance) ... ça sonne et résonne comme un signal revivifiant *_*

esperance said...

Je suis juste passée rompre ce silence
merci j aime beaucoup
bises

bon week end

Quichottine said...

Le silence est bien lourd aujourd'hui...

Pourtant j'espère que tu vas bien.

Je te souhaite une belle et heureuse année 2010.

Lilia said...

Très joli. Et simple comme je les aime.

Je prends autant de plaisir à venir par ici.

Merci !

Cécile Delalandre said...

Bonne année, Marc, on the road! *_*

soleil-sucre said...

en silence je te souhaite
une très bonne et heureuse année 2O1O

A tres bient^t

Yvlyn Ségal. said...

Pour dire le plaisir
que j'ai à te lire,
je romps le silence.

Que 2010 soit pour vous pleine de voyages et de poèmes.

Amicalement,
Yvlyn's.
http://yvlynsegal.com/

ellesurlalune said...

Avec mon métro de retard à moi de te souhaiter une très belle année 2010 :)

frasby said...

Je vous souhaite des silences (sans langues de vipère) et les plus belles sonorités du monde pour l'année 2010.
A très bientôt. Vous lire encore ...

Mélusine said...

Que les nuits étoilées remplissent vos vies de magie...
Que les potions d'amour ne se vident jamais...
Que les élixirs de tendresse soient toujours à portées de vos main,
Et jamais, ô grand jamais, n'oubliez pas tous ces instants de pure félicité, petits ou grands, que vous avez croqué à pleine dent, sans y penser vraiment, au cours des dernières années.
Bisous

Bérénice said...

Merci de votre passage !

Le profond sommeil dans lequel est plongé mon blog pourrait rendre son silence éloquent...

Quichottine said...

Tu sais... ces silences, j'aime quand tu les romps.

Merci.

callivero said...

Très beau;

Fricfrac said...

Je vois le nombre de commentaires. Je suis positivement surprise. C'est une découverte. Sérieux. Tiens, de la poésie qui est lue par des internautes...sur un blog dépourvu d'elfes et de fées ?

Pas facile d'insérer des poèmes dans un blog il me semblait.

Je pensais : contrairement à un texte en prose, le poème demande du temps pour être ressenti pleinement, pour qu'on puisse se l'approprier. Il nécessite de la relecture, des arrêts ; surtout s'il n'est pas d'un accès aisé.

Le poème me paraissait être un produit marginal dans la gamme de services d'un blogueur.

Les internautes sont si impatients et zappeurs.

C'est bien de s'y atteler à la poésie finalement ! Je ne sais pas si je m'y risquerais. Je devrais peut-être.

Que l'inspiration ne vous quitte pas !!

Dane said...

Il est des silences criant plus fort et plus lourdement dans le cœur des hommes.
Contente de te lire à nouveau
Belle nuit

Té la mà Maria - Reus said...

very good blog, congratulations
regard from Reus Catalonia
thank you

cecile delalandre said...

Cela fait des mois, Marc, que votre magnifique silence nous parle.. là, maintenant, j'aimerais tant qu'il s'endorme pour laisser parler le bruit, le bruit de vos mots tout aussi merveilleux que lui.. Pardon de ce caprice, mais j'ai hâte! *_*

Pas à Pas said...

C'est avec aisance que tu parles du thème du silence.

Le résultat est simple et expressif. Bravo.

"Pas à Pas"

Jennifer said...

En tout cas, c'est un silence qui laisse la place à l'imagination. Ton créneau en fait. Ouvrir ton univers à tes lecteurs sans les noyer. Merci pour cette précieuse liberté.

Dane said...

Silence avec un "s" donne un ton tout particulier, comme une envie de les briser, ces silences. Court et touchant....
Belle journée à toi

Anonymous said...

http://www.youtube.com/watch?v=GaSSYZjWLjQ


Des lyres de fontaines au chocolat... Paris.