Friday, July 25, 2008

Demain dès l'aube

Sur un premier vers du grand Hugo, pour jouer le jeu avec la communauté du papier libre :

http://papierlibre.over-blog.net/articles-blog.html


Demain dès l'aube, à l'heure où blanchit la campagne
Je partirai, chemise au vent et la mèche en bataille
Demain se jouera mon destin au coeur de l'Allemagne
Matamore hirsute j'irai sans peur et souriant à la mitraille

J'ai relu au flambeau du matin toutes tes lettres jusqu'à plus soif
Je le sais maintenant, rien ne me retient plus au coeur jadis aimé
La brume investit la tranchée et le vent d'un boulet me décoiffe
J'ai pleuré, puis j'ai ri, et bu toutes les larmes du temps passé

Demain une fois encore je foulerai les lourdes terres de Bavière
Sous les ordres du lieutenant, ma nouvelle promise m'attend
Je laisserai mon képi pour acceuillir une balle du firmament
Je boirai des étoiles et demain ne sera jamais plus comme hier.

12 comments:

jean-philippe said...

oh !! c'est riche et fort classieux chez vous !! je découvre des textes classiques que j'aime énormément !! les richesses de notre patrimoine ! passez un bien bel été !! je reviendrais musarder ici !

esperance said...

je ne sais plus si je t ai mis un comment
c est tellement bien écrit que je ne sais si c est vrai ou non
et j aurai aimé en faire plus que je ne l ai fait
je ne desespère pas de te voir a l'un de mes diners
je t embrasse

Aslé said...

Je n'ai jamais lu Victor Hugo...juste un petit poème pour Rose...que d'ailleurs j'ai découvert chanté

Sensorielle said...

Très intéressant votre blog que je découvre grâce à votre com laissé chez moi.
Oui, la photo de mon dernier message est bien le Diamant.
Bonne journée.

Dane said...

Je le savais! tu es aussi un poète!
Beau remix!
Dane

laura said...

Jolie participation...

Sheedir said...

Boire les larmes du temps, boire les étoiles et à chaque pas posé, répandre la lumière en soi

carole said...

très beau!
bonne soirée

gazou said...

très beau poème
Si les mots de Victor Hugo vous inspirent à ce point,il faut continuer

Daly said...

magnifique, incontournable
ça me rappelle bizarrement "le Dormeur du val" de Rimbaud
"Il dort dans le soleil, la main sur sa poitrine
Tranquille; il a deux trous rouges au coté droit."

Mahina said...

superbe poème!
Une belle participation pour Papier libre..

Laura VANEL-COYTTE said...

Jolie participation.
Bonne journée