Thursday, March 05, 2009

Bertulocci and Eva Green addicted.

Bertulocci and Eva Green addicted.

16 comments:

Juliette said...

Danser, danser encore. Tenter un nouveau tango à Paris bien que le dernier fut sublime...

Christophe Borhen said...

Mais pourquoi diable ne suis-je pas venu reconnaître vos pages plus tôt ?

(Merci pour tous ces voyages)

jalhouse said...

Ca donne envie d'aller le voir .. d'y courir même ....
merci à toi ...

esperance said...

great!!!!!!!! merci à toi

bon week end

à bientôt

j ai du rattrapage à faire sur tes pages
bises

Milla said...

Tentantes ces images, en plus les paroles de la chanson "true colors", vive les belles couleurs lol merci pour ce beau moment Gondolfo

jean-philippe said...

alors là !! chapeau !! c'est littéralement ennivrant et en effet (comme le dit Jalhouse ) ça donne envie !

que ta semaine soit radieuse et printanière !!

le koala said...

L'ange blond, l'ange brun et la vénéneuse, sur fond de mai 68 (je suis pas sûr, j'ai pas pu mettre le son), le tout dans une ambiance qui par conséquent hésite entre Barbey D'aurevilly et Daniel Cohn-Bendit (sans être bien décidée).
Mon très cher Gondolfo, vous vexerai-je si je dis que ça fait un peu "too much" pour moi ? ;-)

Gondolfo said...

Tu as tort mon p'ti koala...

Quichottine said...

Je suis...

Bon, j'ai pas de mot, là, mais ce n'est pas grave, je suppose que j'aurais pu copier sur certains de tes visiteurs.

Merci...

paola said...

Un rapide passage pour te souhaiter une bonne semaine en ce début de printemps.
Ciao et à bientôt.
paola

Florence said...

Très beau film, j'ai beaucoup aimé
Amitiés, Flo

Cerises et Fraises said...

Eva Green me fait un peu penser à ces actrices jolies mais sans réel rayonnement, hormis la beauté (tout comme Jessica Alba & Co).
Mais, j´aime beaucoup le concept de ton Blog....il a sa personnalité à lui.

Dane said...

Toutes ces choses qu'on ne pourrait pas faire si on n'était que deux!
Bien sympa! J'ai aimé et je vais le revoir....
Bien à toi Gondolfo

Manuel Montero said...

En voyant Bertolucci j'avais peur de retrouver Donald Sutherland dans Novecento...

esperance said...

je te croyais en voyage! où es tu
poète tes posts nous manquent

bises
et bon dimanche

Anonymous said...

Superbe, la musique m'a transporté quelques minutes !...

Claude
http://geleroyale.over-blog.com