Thursday, April 03, 2014

Cité Montecristo.

Sur le jardin noir drapé du ciel de la cité
Montecristo.
Les fenêtres rouges du soir enchassées
Bardeau.
Comme un décor de théatre polichinelle
Tréteau.
Sous le halo tournant de la tour Eiffel
Pinceau.

Dans le staccato des insomnies concentriques
Dorémido.
Qui giclent sur ton dos aux dorures tantriques
Picasso.
Résilles aux cils de noir crêpe des bas couture
Bandeau.
Larmes déconfites rouges sang des confitures
Mikado.

J'ai pleuré ma vie si belle ribambelle mièvre
Au fil de l'eau.
Aux commissaires commissures de tes lèvres
Cadeaux.

5 comments:

Jacques said...

Que tes absences sont longues...
Tes retours, des coups de gongs.

Marc de Gondolfo said...

Merci Jacques.
D'autant plus touché que le compliment vienne d'un poète.

sabine said...

Bonjour
Mon association « J’attends donc je lis » propose de publier des textes courts 5 fois par an. (Gratuitement, bien sûr !)
Vous pouvez tenter votre chance à notre petit concours en proposant vos propres textes à cette adresse:

http://jattendsdoncjelis.unblog.fr/

Cordialement
Sabine, la présidente

Isabelle said...

Toujours aussi prenants tes textes! Ravie de les retrouver!

Marc de Gondolfo said...

Merci Isabelle. J'adore aussi tes dessins et ton oeil perçant. Bises