Thursday, May 07, 2009

Ossavango. नुइत सोलेइल डी' ओस्सवंगो

Nuit soleil d'Ossavango

Soleil à rebrousse poil.
Immensité constellée d'étoiles.

Tissu tacheté de fauve.
Une nuée filante et mauve.

Attroupés au point d'eau.
Ventrus et lourds animaux.
Apaisés au soir silencieux.
Immobiles sous le dais des cieux.
Suc poisseux qui perle lentement.
Enivré du fruit rouge dehiscent.
Tombé comme une goutte de rosée.
Escarboucle au grenat apaisé.

Jalon de carte sur ma route.
A la renverse de ma voute.
Ubiquité trouble de l'instant.
Ressac d'un bruissement du vent.
Affaissant d'une nuée les joncs.
Ivresse de la crinière lion.

Prestement j'ouvre la paume de ma main.
Une espérance de la tienne au lendemain.

Et la risée y jette un brin de canopée.
Triste et fugace présent de l'alizé.
Rêves sous le toit vermeil.
Eclats de nuit soleil.

35 comments:

24hcolo said...

Argh, vite mon appareil photo, la vision s'estompe déjà...
Trop tard.
Me voici déjà de retour après ce voyage merveilleux et fugace.

Marco said...

Très belles visions, loin de tout exotisme facile. Merci pour cette nuit lumineuse, Gondolfo.

Sheedir said...

La rime te va bien aussi pour nous faire intensément voyager

Jennifer said...

Wouahouha wouahouha !!!!
D'abord, ouvrir un dictionnaire.
Une fois les mots inconnus à peu près définis, les images défilent et le vent s'invite dans ma nuque. Malgré l'orientation colorimétrique mauve, fauve, chaude de tes mots, c'est un bleu profond et lumineux qui me reste. Les mots nous dépassent, nous trahissent parfois et l'imagination de celui qui voit ce qu'il lit trace ces propres chemins. Je crois que c’est un peu ça la poésie.

Mélusine said...

Je reste muette... suis encore dans cette nuit silencieuse comme paralysée de songes !
trop beau...

frasby said...

C'est vraiment un voyage suprême, très luxueux et puis, j'adore ce mot "canopée"...
Merci à vous,vraiment.

Quichottine said...

J'aime cette espérance trouvée dans ta main ouverte...

Elle était frêle comme un oisillon.

Mais tu lui souriais, et j'ai aimé ce sourire.

Manuel Montero said...

je ne saurais le développer, mais il y a quelque chose de Jules Laforgue, si je peux dire.

Servanne said...

"Eclats de nuit soleil " ...

Votre dernier vers est magnifique !

Poétiquement

Au plaisir ...

Servanne

Magda said...

superbe!!! du Rimbaud sous LSD. j'adore. "Ivresse de la crinière lion" en particulier me fait vibrer.

ZORICA SENTIC said...

MERCI = HVALA
IL FAIT CHAUD CHEZ VOUS
JE REVIENDRAI POUR PLUS
LE PLUS DU PLUS QUI FAIT LE PLUS
AMITIES DU SUD DE MA SERBIE
ZO


PS MON SITE EST PLUS VIEUX QUE MOI
www.zorica.net
MERCI POUR VOTRE PASSAGE ...

jean-philippe said...

superbe texte !! beau comme du Rimbaud et musical comme du Manset !!

le koala said...

Si j'aimais la poésie, il m'énerverait presque.

Sév said...

Partons vite.

Dane said...

Juste les mots pour voyager et se laisser porter par cette musique étrange....Sonorités amenant des visions décalées...
A relire doucement...pour mieux d'en imprégner...
Belle journée Gondolfo

Anonymous said...

Poésie superbement musicale en même temps que prenant des chemins inattendus!
Mimik

elisabeth said...

Que de mots inattendus ! Le soleil à rebrousse poil : c'est une expression rigolotte. Bonne soirée.

esperance said...

quel merveilleux voyage tu nous fais faire là
de post en post je suis toujours aussi surprise par cette poésie voyageuse

bon week end à toi

Muad' Dib said...

Coucou Gondolfo, merci pour ce superbe texte.
Je te souhaite une très agréable journée.
A bientôt,

Bérénice said...

Comment ai-je pu rater ces textes sublimes ?

Viviane said...

C'est superbe! j'aime beaucoup
Bonne soirée
Bisous
Viviane

Sophie K. said...

Emportée dans vos mots...
Merci, Gondolfo !
:-)

jean-philippe said...

j'aime beaucoup l'idée que le soleil radieux d'Ossavango soit tel un astre solaire à rebrousse poils ! c'est un belle formule teintée de poésie : bravo !

Jerry OX said...

et j'attends à présent la suite !! en te souhaitant une merveilleuse semaine !!!

Viviane said...

Un petit coucou!
Viviane

esperance said...

merci pour toutes ces rimes et tout ce voyage en poésie

bonne fin de semaine

le koala said...

Alors toi, quand t'as la flemme de poster un topic digne de ce nom, tu changes carrémment le nom de ton blog en espérant faire illusion.

la Marc Noire.
Et pourquoi pas "Lamark-Caulaincourt" tant qu'à être dans la gaudriole.

Ah elle est belle la France. Pffff. En attendant c'est pas la poésie qui triomphe tiens.

soleil sucre said...

j ai fait comme toi j ai changé de nom mais tu me reconnaitras aisément

bises en passant et bon dimanche

La grande brune. said...

C'est somptueux !
Une merveilleuse lecture...
(changer de nom icone est la grande brune)
A bientôt

Jennifer M said...

Ben t'as changé de nom ? Ben pourquoi ?

Juliette said...

Mots qui dansent et s'envolent laissant derrière eux des parfums délicieux.

Constance said...

Un bijou ! T'es wouuu ? Tu reviens quand ?

soleil-sucre said...

merci de ton passage je languissais tes posts quel merveilleux voyage tu nous fais vivre tu es vraiment un
poète voyageur... que de belles rimes j ai adoré ton poème.
c est booooooooooooooo

je pense que tu m as reconnue...

quel beau voyage tu nous fais faire là !

Cécile Delalandre said...

Point ne m'est besoin de mots pour vs parler de la , de votre poésie.
Elle se suffit, elle me suffit.
Je la vis.
Pour ces instants furtifs de vrai bonheur, merci, Marc *_*

soleil sucre said...

très belles visions entre
Londres et bientôt Mexico
je n ai plus le temps pour les blogs
mais toujours un très grand plaisir
de découvrir le tien

bises